Social Recruiting
dans les soins

Avec des offres d‘emploi dans les quotidiens et sur les sites d’offres d‘emploi en ligne, on ne peut pas dire que les établissements de soins passent inaperçus en tant qu‘employeurs. Mais, aussi importantes soient ces voies de recrutement classiques, aujourd’hui, elles ne sont de loin plus suffisantes. Le social recruiting, c’est-à-dire, le recrutement de personnel par le biais des réseaux sociaux, par exemple Facebook, YouTube ou LinkedIn a aujourd’hui pris la main.

C‘est à cette conclusion qu‘est arrivée une étude internationale* effectuée par le groupe suisse Adecco, dans laquelle 17 000 demandeurs d‘emploi et plus de 1 500 responsables du personnel ont été interrogés dans 24 pays. Un des résultats de l‘étude : dès 2014, 5 demandeurs d‘emploi sur 10 et 7 responsables du personnel sur 10 utilisaient déjà les médias sociaux.

Avant de s’engager sur les médias sociaux pour recruter, il convient de choisir le canal que l’on veut utiliser et de réfléchir à la manière de communiquer avec les candidats potentiels. Cette communication peut passer par une séquence vidéo sur YouTube, dans laquelle les collaborateurs de l‘entreprise se présentent et expliquent leur travail. Ces séquences peuvent aussi être partagées sur Facebook ou sur un blog. Plus facile encore, cette communication peut aussi consister à prendre des photos de l‘établissement puis à les envoyer sur Instagram et à les diffuser sur Facebook.

Mais, au niveau du recrutement social, les collaborateurs peuvent eux aussi apporter leur aide en relayant la nouvelle d‘un poste vacant sur leurs propres réseaux sociaux, par exemple sur Facebook, de manière générale ou plus ciblée sur la base de leur liste d‘amis.

Dans la recherche de collaborateurs, une présence sur LinkedIn ou Xing revêt une importance croissante. Ces réseaux comptent de nombreux groupes ayant les mêmes centres d’intérêt liés aux thèmes des soins. Pour exploiter de manière optimale toutes les possibilités du recrutement social, il est également possible d‘élaborer sa propre campagne de recrutement sur les médias sociaux et de miser sur son effet viral, ainsi que sur la diffusion de son contenu par les utilisateurs.

 

* L’étude réalisée par Adecco est disponible ici en anglais.

Partager cet article
Avez-vous trouvé cet article bon / utile ?
Oui

Non

Loading...
Plus de nouveaux articles
Articles similaires de INSTITUTIONS