Fatigue printanière
Le printemps nous fatigue-t-il vraiment ?

Vous vous sentez concerné ? Alors que tout autour de vous la nature se réveille après l’hiver et que les oiseaux se remettent à chanter, vous la seule chose que vous ayez envie de faire, c’est de vous réfugier sous votre couette. Ce phénomène, appelé fatigue printanière, touche un grand nombre de personnes. Comment s’explique-t-il et que peut-on faire pour lutter contre ce phénomène ?

La fatigue printanière ne serait-elle pas qu’un produit de notre imagination ?

Bien au contraire… mais elle ne fait pas partie des maladies reconnues. Et cela, même si elle s’explique par différents processus physiologiques. Le responsable de ce sentiment général de léthargie qui peut nous envahir au début du printemps, c’est tout simplement le changement de temps lié à l’arrivée d’une nouvelle saison. L’augmentation des températures et de l’intensité lumineuse induit des changements au niveau de notre organisme : avec l’arrivée du printemps, la libération des endorphines et d’autres hormones dont la production est plutôt faible en hiver se met à augmenter.

Au printemps, les rayons du soleil tant attendus activent et mobilisent notre corps. Mais le passage d’un hiver vécu au « ralenti » au nouveau “mode actif” du printemps qui demande une adaptation peut s’avérer difficile et astreignant pour notre corps. Et voilà pourquoi on parle de fatigue printanière qui peut se manifester, par exemple, par des problèmes circulatoires ou des troubles du sommeil.

La solution est aussi étonnante que simple

La meilleure solution, et probablement aussi la plus simple, contre la fatigue printanière consiste à vaincre ses velléités mollassonnes et à sortir de chez soi et bouger. Conseillez à vos clients de ne pas se pelotonner sous la couette mais, au contraire, de faire le plein de lumière du jour. Cela permet au corps de s’habituer aux nouvelles conditions de lumière et de température.

En outre, nous avons aussi besoin de la lumière du jour pour régler notre horloge biologique. La quantité de lumière nécessaire pour activer notre organisme varie d’une personne à l’autre. Comme toujours, bouger ou pratiquer un sport à l’extérieur constitue un bon remède contre la fatigue, car cela permet d’activer la circulation et génère une sensation d’activation.

Partager cet article
Avez-vous trouvé cet article bon / utile ?
1 Star2 Stars
Loading...
Plus de nouveaux articles
Articles similaires de MAGASINS SPéCIALISéS