Végétaliens et végétariens
La différence est importante au niveau des conseils à dispenser

Vous l’aurez sans doute déjà remarqué : ces dernières années, la proportion des clients végétaliens et végétariens a considérablement augmenté. À première vue, ces clients spéciaux ressemblent aux autres clients et pourtant ils ont souvent tendance à d’emblée annoncer la couleur.

Quiconque a consciemment décidé de se passer de viande, de poisson ou de produits d’origine animale en général s’est généralement forgé une opinion solide. Ces clients attendent du commerce spécialisé un service de conseil de qualité – pas une conversion. Mais pourquoi en serait-il autrement d’ailleurs ? Avec une alimentation équilibrée, un mode de vie végétalien ou végétarien peut aussi être très sain.

vegan_siegel

Qui renonce à quoi ?

Les végétariens ne mangent pas de viande, les pescetariens ne mangent pas de viande mais du poisson et et les végétaliens ne mangent que des produits d’origine végétale.  Nous vous avons fait une synthèse de qui mange quoi et des différents modes d’alimentation pour vous permettre de réagir rapidement et correctement lors de vos entretiens de conseil.

Anciens versus néophytes

Celui qui opte pour une alimentation végane le fait pour des raisons éthiques ou de bien-être.  Selon le cas, on distingue deux groupes véganes :

Les anciens véganes : missionnaires et véganes par conviction et qui ont un mode d’alimentation végane depuis très longtemps

Les néophytes : hédonistes qui recherchent le bien-être physique et suivent une tendance

Les deux groupes sont très bien informés sur l’alimentation et les nutriments, sur leur propre régime alimentaire et sur les compléments alimentaires. Vous faites donc face à une clientèle critique et méfiante, mais aussi une clientèle bien nantie et éduquée.

Aha!

Ce que les néophytes véganes ignorent souvent :

La gélatine et le lactose sont très couramment utilisés dans les médicaments et les compléments alimentaires. Le miel est considéré comme un édulcorant naturel et on utilise de la cire d’abeille pour fabriquer les comprimés. Ces clients seront heureux de pouvoir accroître leurs connaissances véganes et qui plus est cela par le biais de conseils avisés et conviviaux.

Qu’est-ce qui s’y cache ?

Une mode qui a du sens ou juste une mode passagère liée à l’Internet ? La demande de compléments alimentaires a en tout cas augmenté. C’est là qu’intervient votre expertise en conseil. La principale recommandation à ce niveau est : faire régulièrement un check-up médical pour déterminer ce qui pourrait manquer à l’organisme en raison d’une alimentation végétalienne ou végétarienne !

Étant donné que la demande de médicaments et de compléments alimentaires véganes peut nécessiter une recherche importante, il est intéressant de savoir ce qu’ils contiennent. Cela, aussi pour qu’un mauvais conseil donné par inadvertance ne vous vaille la méfiance de ces clients.

Conseil :

Dressez une liste des compléments alimentaires et des médicaments véganes. Cela vous permettra, ainsi qu’à votre équipe, de dispenser des conseils irréprochables sur les produits qui ne contiennent pas ingrédients d’origine animale à vos clients véganes. Par le biais d’un dialogue ouvert avec ces clients, essayez aussi de découvrir ce dont ils ont besoin et ce qu’englobe plus exactement leur mode de vie végane.

D’abord nourrir, ensuite supplémenter

En cas de carences nutritionnelles, avant de recommander des compléments alimentaires à un client, il doit être informé que cette carence peut être comblée par la consommation de certains aliments. Ce qui est important, c’est d’avoir un apport adéquat en micronutriments comme le calcium, l’iode, le fer, la vitamine B12. Attention : ici aussi de nombreux ingrédients sont d’origine animale.

Les recommandations les plus simples pour les déficits les plus courants :

Partager cet article
Avez-vous trouvé cet article bon / utile ?
Oui

Non

Loading...
Plus de nouveaux articles
Articles similaires de MAGASINS SPéCIALISéS